Liebster Awards

Bien le bonjour !

Ca devient difficile d’alimenter les blog, et simplement de créer en ce moment (des changements, du travail, bref !)

J’ai donc un peu (beaucoup ?) tardé à répondre à Aline qui m’a tagguée pour le liebster award. J’avais déjà participé à ce petit jeu il y a un petit moment, je ne vais pas tout recommencer par manque de temps, mais je vais quand meme répondre à ses questions  ! Commençons !

Quelle personne vous a le plus inspiré(e) dans votre enfance?

Difficile à dire. J’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de gens inspirants, alors n’en choisir qu’une ? Je pense spontanément à mon prof de flûte traversière, qui m’a énormément appris, et je repense souvent à ses enseignements même s’il y a longtemps que la flûte n’est plus sortie de sa boîte… C’est simple, j’ai arrêté définitivement la flûte le jour où il est parti à la retraite !

 Quel(s) rapport(s) entretenez-vous avec la nature?

J’essaie de la prendre en considération de plus en plus. Limiter mes déchets, utiliser des produits les moins néfastes possibles…j’ai horreur de voir qu’on a coupé un arbre uniquement pour réarranger le décor… Je me sens un peu une âme d’Idéfix !

Quel est l’endroit que vous préférez?

Je dirais un café bistrot. J’aime cette ambiance cosy. Quand j’étais toute petite ma mère et ma grand mère avaient l’habitude de se retrouver au café, et je m’endormais dans ma poussette en entendant le bruit des conversations, du percolateur, et du cliquetis des tasses dans leur soucoupe.

Quelle place accordez-vous à votre passion dans votre vie?

J’essaie de partager mon temps entre mon travail que j’adore, les gens que j’aime et mes passions (yen a plusieurs c’est bien le problème !). Ce n’est pas toujours évident, dans le sens où ça n’est pas facile, et c’est pourtant une évidence de devoir garder cet espace où l’on s’épanouit. Je me rappelle d’un étudiant plus âgé qui a démarré la conversation en me demandant « et donc, à part médecine, tu fais quoi dans la vie ? » j’étais surprise – personne ne m’avait jamais demandé ça, concours concours concours m’voyez – et quand je lui ai répondu que je tricotais, il m’a répondu « oh trop cool ! moi je jardine ! » et on a parlé pendant 15min de ficus. Une de mes plus belles rencontres.

Qu’appréciez-vous dans le blogging?

la possibilité de garder les choses en mémoire. Par rapport au podcast, qui a un côté très « consommable », on peut revenir plusieurs fois sur un article de blog, alors que je doute que quelqu’un regarde plusieurs fois la meme vidéo de tricot.

Avez-vous un(e) grand(e) ami(e) qui partage votre passion?

Pas du tout ! Je n’ai que des amies virtuelles, et même si on s’est parfois rencontrées en vraies (et que ça se passe toujours étonnamment super bien, comme si on s’étaient toujours connues), ça ne s’est pas encore transformé en grande amitié au delà du tricot.

Quelle est la boisson chaude que vous préférez?

Un pumkin spice latte  !

Quand avez-vous découvert votre passion et comment?

Toute petite, je voulais toujours bricoler des trucs et fabriquer des choses, et aucun jeu n’était meilleur que ceux que j’inventais avec un bout de carton ou un bouchon en liège. J’ai toujours été une « créative », doublée d’une feignasse, ce qui fait que mes créations ont souvent été tournées vers « comment faire aussi bien en se fatigant moins ? » x)

Si vous aviez pu être aux côtés de l’enfant que vous étiez à 10 ans, qu’ auriez-vous aimé lui dire?

Etre une bonne personne, ce n’est pas une moyenne de tes décisions, c’est faire en sorte de prendre toujours celles qui te semblent justes. C’est un effort constant, ne baisse jamais les bras.

Qu’est-ce qui vous donne envie de danser en sifflotant?

Pratiquement tout. Entendre un oiseau le matin, voir une fleur dans l’herbe, avoir une baguette chaude à la boulangerie, avoir une bonne idée,… je danse beaucoup en sifflotant x)

Que vous apporte le temps que vous consacrez à votre passion?

Avoir un monde à moi. Qui ne dépend ni de mon travail, ni des autres gens. Le monde peut s’effondrer, c’est bon j’ai mon tricot !

Ce qui a changé avec la cosméto

Bien le bonjour !

Ca fait maintenant un petit moment (1 an et demi déjà !) que je passe doucement à une consommation cosmétique différente, peut être l’occasion de faire le point ? Voilà donc, en vrac, ce qui me vient quand je repense à ces changements…

  1. Ca n’est pas du tout économique au début… mais ça le devient carrément. Au début, on a pas grand chose, on a envie d’essayer plein de produit, on s’y perd un peu, bref, on achète pas mal de choses, et pas toujours des choses utiles, c’est sûr ! Mais au fur et à mesure, on apprend ce qui nous convient. Si je ne devais citer qu’un exemple, ça serait le henné. Ca ne coûte presque rien, et en y ajoutant quelques petites choses on en démultiplie les propriétés de soin. Je n’utilise plus aucun avant/après shampooing depuis que je fais mon henné tous les 2 mois, simplement en mettant une cuillère de masque capillaire dans la préparation de mon henné. Avouez qu’une uillère tous les deux mois versus une à chaque shampooing, c’est économique !

 

2. Je suis bien moins sensible au marcketing. Fini le temps où l’attrait de la nouveauté ou d’un beau packaging pouvait suffire à me faire craquer ! Maintenant je retourne les produits, je traque les labels, je décrypte les étiquettes. Je n’achète plus n’importe quoi, et pour le coup ca aussi ça fait des économies.

 

3. Les odeurs de « maquillage » me manquent. Avec la cosméto, on perd pas mal en odeur « classique ». On peut évidemment rajouter les fragrances, mais j’ai dû mal avec cette dépense qui n’apporte rien à l’efficacité du produit. Je sais que je cèderai un jour, tout simplement parce que ça donne envie de se servir des petites tambouilles !

 

4. J’ai quasiment tout sous la main. Maintenant que j’ai acquis pas mal d’ingrédients, j’ai toujours de quoi faire quelques recettes simples. Si j’ai envie de me faire un masque, un nouveau baume à lèvres, ou que sais je, pas de soucis ! Même un dimanche, même tard le soir. Pas besoin d’aller dans un magasin chercher quelque chose approchant mon envie, je la réalise à mon idée. Et ça c’est drôlement satisfaisant 🙂

 

Et vous, qu’est ce qui a changé pour vous, ou qu’est ce qui vous attire ?

La catégorie cosméto !

Bien le bonjour les ami*e*s !

Aujourd’hui j’avais envie de vous demander votre avis sur la catégorie cosméto. Qu’est ce qui vous intéresse le plus ? Cliquez sur le lien pour répondre au sondage, et n’hésitez pas à détailler votre réponse dans les commentaires !

//www.pixule.com/widget310207983641